08 février 2015

Les trésors de la mer Rouge

  Les trésors de la mer Rouge - Romain Gary - Éd Gallimard 1971 - Coll. Blanche -  115 pages   Pas de 4ème de couverture pour cette première édition de ce récit. C'est un mystère total, une énigme dans laquelle on plonge volontairement. Mais comme c'est un Gary, on ne prend pas grand risque, on ne sera pas déçu. Ce texte était prévu pour être une série de reportages pour France-Soir en 1970. Il sera finalement édité par Gallimard en décembre 1971.Gary , sur sa moto entreprend un voyage des plus insolites sur... [Lire la suite]
Posté par TyJecyka à 00:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 octobre 2014

Le sens de ma vie

Le sens de ma vie - Romain Gary - Éd. Gallimard - Coll. blanche - 101 pages   4ème de couverture: «Je pense ne plus avoir assez de vie devant moi pour écrire une autre autobiographie." Ces paroles, dans cet entretien accordé par Romain Gary à Radio-Canada, serrent le cœur. Peu de mois après l'enregistrement, il mettait fin à ses jours, le 2 décembre 1980.  Si l'on retrouve, dans la présente transcription de cet entretien, bien des confidences, des anecdotes, des opinions déjà lues dans La Promesse de... [Lire la suite]
Posté par TyJecyka à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
08 août 2014

Le Vin des morts

Le Vin des morts - Romain Gary - Éd. Gallimard - 235 pages   Pour le 100ème de la naissance de Romain Gary, Gallimard a édité deux nouveaux opus de l'auteur. Le Vin des morts est le premier roman du double Prix Goncourt.Admiratrice inconditionnelle de Gary, j'étais bien impatiente de découvrir et le lire. 4ème de couverture : "Dans un souterrain peuplé de squelettes, le jeune Tulipe cherche désespérément la sortie. En chemin, il dialogue avec des morts aussi effrayants que grotesques: trois mères maquerelles régissent un... [Lire la suite]
Posté par TyJecyka à 01:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 juillet 2014

L'homme à la colombe

  L'homme à la colombe - Romain Gary (Fosco Sinibaldi) - Éd. Gallimard -167 pages   Vous le savez , si vous me suivez, mon auteur préféré est définitivement Romain Gary.  Cette année nous soulignons le 100ème de sa naissance (8 mai 1914), j'ai eu envie de relire ce petit roman léger, enfin... pas tant que cela finalement... C'est le premier roman pour lequel Gary utilise un nouveau pseudonyme, devoir de réserve oblige pense-t-on; je n'en suis pas sûre. Quant on connait le personnage, on peut supposer facilement... [Lire la suite]
Posté par TyJecyka à 00:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 mars 2013

Chien Blanc

"Chien Blanc" - Romain Gary - Ed. Folio - 220 pages.   4ème de couverture: " C'était un chien gris avec une verrue comme un grain de beauté sur la côté droit du museau et du poil roussi autour de la truffe qui le faisait ressembler au fumeur invétéré sur l'enseigne du Chien-qui-fume, un bar-tabac à Nice, non loin du lycée de mon enfance. Il m'observait, la tête légèrement penchée de côté, d'un regard intense et fixe, ce regard des chiens de fourrière qui vous guettent au passage avec un espoir angoissé et... [Lire la suite]
Posté par TyJecyka à 00:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
09 décembre 2012

L'Orage

L’orage (nouvelles) – Romain Gary – Ed. L’Herne 2005– 215 pages   7 nouvelles écrites entre 1935 et 1970, publiées dans différentes revues ou inédites, regroupées dans un seul recueil pour le plus les perdre. L’orage (1935)…Indochine ? Guyane ?  Jungle tropicale, chaleur, moiteur, désespoir, lourdeur de l’air trop saturé… Un médecin isolé, sa femme, un intrus…et tout bascule ! Une petite femme (1935)… Afrique ? Asie ? Jungle, campement d’ingénierie, tribu locale, un pont, une femme, un tourne... [Lire la suite]
Posté par TyJecyka à 13:10 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
03 décembre 2012

Lady L

Lady L – Romain Gary – Ed. Folio de 1985 – 250 pages   Lady L., octogénaire lasse mais encore très malicieuse, décide, le jour de son anniversaire, de raconter sa vie d’anarchiste devenue noble de la Cour Victorienne, à son fidèle ami qui la porte aux nues. Elle fait, par ce récit des aveux époustouflants. Ses révélations prouveront à Sir Percy Rodiner, son confident, qu’il ne faut jamais se fier aux apparences.  Annette Boudin est née à Paris à l’époque florissante de Bakounine et Kropotkine. Elevée dans les idées... [Lire la suite]
Posté par TyJecyka à 21:59 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,