le_sens_de_ma_vie

Le sens de ma vie - Romain Gary - Éd. Gallimard - Coll. blanche - 101 pages

 

4ème de couverture:

«Je pense ne plus avoir assez de vie devant moi pour écrire une autre autobiographie." Ces paroles, dans cet entretien accordé par Romain Gary à Radio-Canada, serrent le cœur. Peu de mois après l'enregistrement, il mettait fin à ses jours, le 2 décembre 1980. 


Si l'on retrouve, dans la présente transcription de cet entretien, bien des confidences, des anecdotes, des opinions déjà lues dans La Promesse de l'aube et La nuit sera calme, il faut le considérer comme le dernier état de son autobiographie, ou tout au moins de ce qu'il a bien voulu dévoiler de l'ambition, des espoirs, des succès et des humiliations qui ont fait sa vie.» 
Roger Grenier.

 

À l'occasion du centenaire de la naissance de Romain Gary, les éditions Gallimard ont publié deux opus inédits. Après Le vin des mortsvoici le second.

Bien sûr, pour une inconditionnelle comme moi de Romain Gary, lire un ultime témoignage relève plus du plaisir de retrouver les mots du "maître" que d'apprendre des nouveautés. Que nenni! Si les deux premières parties de cet entretien sont sans surprise, j'ai découvert des morceaux croustillants et inédits comme par exemple que Gary était co-scénariste de Le jour le plus long  aux côtés de Erich-Maria Remarque!

Bien sûr, pour une inconditionnelle comme moi de Romain Gary, je me suis, comme toujours, surprise à sourire sur certaines pensées, réflexions, anecdotes. Lire la transcription d'un entretien, lorsqu'on a eu la chance d'entendre la voix du "maître" c'est comme si on volait un instant suspendu, comme si on se laissait chuchoter à l'oreille. la voix est là. Oui! La lecture est poignante. Oui! La lecture est émouvante.

Et l'inconditionnelle s'est laissée surprendre par les derniers mots de Romain Gary, ces mots qui m'ont tiré quelques larmes car je sais que c'était la dernière confidence. Ces mots qui sont venus, lorsque j'y ai réfléchi, se poser sur cette impression silencieuse de savoir de quoi Gary parle lorsqu'il écrit. Ces mots qui sont venus confirmer que je suis (encore et toujours) sur la même onde et que c'est, sans plus de doute, la raison pour laquelle il est et restera mon auteur, le seul en fait. 

Je ne vous dévoilerai pas le sens de sa vie, selon lui. Je vous invite à le découvrir dans cet entretien, ou mieux: à travers la lecture de son oeuvre!

 

"On ne comprendra absolument jamais rien à mon oeuvre si l'on ne comprend pas le fait très simple que ce sont d'abord des livres d'amour et presque toujours l'amour de la féminité. Même si j'écris un livre dans lequel la féminité n'apparaît pas, elle y figure comme un manque, comme un trou. Je ne connais pas d'autres valeurs personelles, en tant que philosophie d'existence, que le couple. Je reconnais que j'ai raté ma vie sur ce point, mais si un homme rate sa vie, cela ne veut rien dire contre la valeur pour laquelle il a essayé de vivre." - p 100

 

Je remercie mes trois filles pour ce cadeau précieux qu'elles m'ont fait, en me permettant la lecture de ce dernier opus et la joie de le compter parmi les autres volumes de Romain Gary dans ma bibliothèque.