coul_es___mahigan_lepage

Coulées – Mahigan Lepage – Ed. Mémoire d’Encrier – 100 pages

4ème de couverture:

Coulées : la Patapédia, l’Outaouais et le Bas-Saint-Laurent. Trois récits, trois lieux, trois traversées. Dans l’enchevêtrement des rangs, des villages et des villes, se font et se défont les rêves jusqu’à l’éclatement du territoire. Écriture de la voix. Écriture de la route. Une prose portée par l’amitié et la force des paysages.

Comme Mahigan Lepage sait si bien le faire, il nous promène sur les routes, avec ses fragments de récits et de paysages, décapants d’oralité et de vies. Dit d’enfance et d’adolescence quasi testamentaire où les amitiés se construisent au hasard des chemins.

 

 

Voilà un roman dont la 4ème de couverture m'avait séduite par son évocation de promenade dans 3 régions du Québec. Trois régions où je me suis baladée et que j'ai aimées. 

Seulement je ne m'y suis pas retrouvée car, pensant qu'il s'agissait de récits de "voyages" je me suis retrouvée prise en otage dans un écrit de mémoires d'enfance, d'adolescence douloureuses .

Je me suis fait désagréablement surprendre. Alors j'ai tenté de retrouver les paysages, les ambiances mais décidément je n'y ai rien ressenti sinon des descriptions de lieux diamétralement opposées à ceux que j'ai appréciés.

L'écriture de Mahigan Lepage est pourtant agréable, précise mais peut-être trop impliquée. Et pourtant, l'auteur est viscéralement attaché à ces terres d'enfance, ces terres qui l'habitent, l'emprisonnent peut-être ?

Néanmoins, cette lecture m'a permis de confirmer le fait que les émotions vécues devant un paysage, un lieu sont tellement intimes qu'on ne peut pas objectivement dire à quelqu'un : "Passez là, vous verrez c'est superbe, les paysages sont beaux..." . Même si ces recommandations sont honnètes elles restent risquées si on ne s'empresse pas d'ajouter "Enfin, moi je les ai beaucoup aimé, mais cela n'engage que moi et peut-être parce que j'y ai d'excellents souvenirs..."

 

J'ai tellement aimé la vallée de la Métapédia et Patapédia, j'ai tellement aimé mon périple de l'Outaouais vers les Pays d'en Haut et j'ai tellement aimé la Baie du Bic et les marées de Rimouski... que je n'ai pas vraiment apprécié "Coulées".

 

Par contre, Mahigan Lepage anime un blog/site où il y a de superbes autochromes. Le ton et l'ambiance de cet espace sont agréables et je vous invite à y faire une balade...

CLIC sur l'image

Coul_es_Mahigan_Lepage 

photo: Mahigan Lepage 

 

Logo_litt_rature_qu_b_coise

 

compo_100_pages

22°